Hier jeudi 16 décembre 2021, le parti « Restaurer l’Espoir » de Candide Azannai a célébré son 15ème anniversaire d’existence. A l’occasion, l’ancien ministre de Patrice Talon a décrit le contexte dans lequel se tient cet évènement. Selon ses dires, le Bénin est « depuis 2016 caractérisé par des dérives (…) avec une rare cruauté à détricoter les bases de la Démocratie et de l’Etat de droit héritées de la Conférence nationale de 1990 ».

« Ne jamais fléchir et ne jamais céder aux chants des sirènes »
Face à cette situation qu’il dépeint, l’opposant à appeler les militants et militantes du parti Restaurer l’Espoir « à tenir bon ». « Courage et reconnaissances aux militantes et militants qui ont toujours la foi chevillée à leurs convictions politiques toutes attachées aux idéaux, aux valeurs et aux principes fondateurs de notre parti…Nous devons garder la certitude que le dictateur n’ira nulle part. Nous devons tenir bon et ne jamais fléchir et ne jamais céder aux chants des sirènes » leur a-t-il dit.

Notons que l’évènement d’hier jeudi a été marqué par une causerie politique. Candide Azannai a remercié ceux qui y ont participé avant d’inviter ceux qu’il appelle « les victimes innocentes du pouvoir dit de la rupture » à garder « la foi, le courage et l’espoir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.