Même si elle perd des soldats, qu’elle y dépense des sommes importantes, la France ne peut prendre la décision de quitter le Mali. Elle doit se souvenir qu’elle est au moins en partie, responsable du chaos en cours dans le Sahel
Qui choisir entre la France et la Russie ? Le Mali est-il obligé de faire un choix entre l’une ou l’autre ? Les autorités militaires à Bamako doivent-elles céder à la pression de Paris qui menace de se retirer si les mercenaires de Wagner arrivaient au Mali pour combattre les djihadistes ?
Avec ce bras de fer, cette remise en cause de partenariat exclusif en matière militaire, n’assiste t’on pas à la fin du système de pré carré qui permettait à Paris de rayonner dans ses anciennes colonies ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.